Death of the Dinos, ou l’opportunité qui vient avec la crise

le 3 octobre 2008 par


Je suis depuis longtemps le blog FastForward, intéressant et ludique.

Dans un récent article, Death of the Dinos, intéressant et amusant à lire, Rob Paterson souligne que la crise de crédit et la révolution dans le coût des transports sont des conditions favorables à l’apparition de l’entreprise 2.0.

Il y a même une approche intéressante de ce qu’est une entreprise 2.0 : « The new will be based on network models. It will use the network effect and it will use social capital to do big things. It will use its distributed intelligence to “see” what to do and to understand the chaos that we will be living in ».

Par rapport à l’article, je suis plus mesuré, dans le sens où le changement sera moins brutal qu’à « la chute d’un astéroide ». Mais il est certain que les difficultés de gestion actuelles sont une opportunité pour les entreprises embarquées dans des projets 2.0 de construire des avantages compétitifs décisifs.

Ce que je vois dans mon activité, c’est que les collaborateurs des entreprises perçoivent très rapidement les bénéfices qu’ils peuvent tirer de la transformation en cours. Ce qui fait de cette période de transformation une période très différente par rapport aux précédentes, c’est que les équipes de management, les dirigeants, ne sont pas en train de conduire un changement top-down, mais bien d’orchestrer une transformation en profondeur, dans laquelle les initiatives sont prises à tous les niveaux.

Identifier les initiatives les plus pertinentes, fixer des priorités parmi les initiatives, déléguer la responsabilité des projets, admettre de s’adapter aux changements suggérés par la base, challenger les idées reçues (notamment en termes de technologie et de ressources humaines), assurer les synergies entre tous les projets de type 2.0 qui émergent aujourd’hui dans les entreprises, voilà quelques uns des défis auxquels sont confrontés des équipes de management qui n’ont pas toujours été formées pour cela.

1 réflexion sur « Death of the Dinos, ou l’opportunité qui vient avec la crise »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *