Quelques réflexions sur l’avenir du management

le 3 janvier 2011 par


Pourquoi le management change-t-il ?

  • Parce que le monde change de polarité, le grand basculement du pouvoir depuis les pays de l’OCDE vers les pays émergents entraîne trois basculements successifs :

– Aujourd’hui un basculement économique vers les pays émergents

– Demain un basculement géopolitique (avec la domination de la Chine)

– Après demain un basculement des valeurs (qui ne seront pas forcément chinoises mais plutôt latino-américaines et indiennes)

  • Parce que la démographie mondiale change vers le vieillissement, la guerre des talents, des migrations accélérées, un arbitrage du coût du travail, la fragmentation des tribus et des populations,
  • Parce que les technologies

– forcent à gérer différemment les ressources humaines, naturelles, financières

– créent une digitalisation croissante des objets et des activités

  • Parce que la société et le monde du travail changent, à travers les nouveaux comportements sociaux, les réseaux sociaux, forçant le management à répondre à de nouvelles demandes et de nouvelles inquiétudes des employés, de la société en général (Responsabilité Sociale des Entreprises), des consommateurs, des internautes, des pouvoirs publics, amenant au bout du compte une redéfinition du capitalisme.
  • Parce que l’écologie crée progressivement un autre basculement qui va lui aussi bouleverser les valeurs (transport, rapport au travail, à la mobilité, à la nature, au stress)

– De la planète vers un nouvel écosystème
– Des valeurs vers une reconnaissance de cet écosystème

  • Parce que ces forces créent un degré d’incertitude considérable sur les événements futurs

Qu’est ce qui change dans le management ?

  • Toutes les fonctions (Du légal au marketing en passant par la vente, etc.)
  • Tous les systèmes (Systèmes RH, communication, DSI, marketing, R&D, etc.)
  • Beaucoup de structures (organigrammes, relation intérieur / extérieur)
  • Une partie importante de la culture d’entreprise, de ses valeurs.

Qu’est ce qu’on peut faire pour se préparer et faire de l’adaptation un avantage compétitif?

  • Comprendre les fondamentaux (ce qui ne change pas !) dans la société et l’entreprise (comme le besoin de sécurité, d’accomplissement, de contacts humains réels, etc.)
  • Aborder les « low hanging fruits », les « gains faciles » :

– Le management collaboratif

– La formation des dirigeants de 2015

– La révision des process  et des systèmes les plus urgents

  • Se préparer pour les points difficiles en se posant les bonnes questions

– La progression de la digitalisation

– La croissance économique et la croissance démographique, leurs implications pour l’entreprise dans les 10 ans

– La nature du business modèle à 10 ans

  • Impliquer dès à présent les collaborateurs à haut potentiel qui seront au comex dans 10 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *