Le syndrome Steve Jobs

le 3 novembre 2011 par


Suite au décès de Steve Jobs, de nombreuses personnes se sont inquiétées des conséquences pour son entreprise. Derrière ces inquiétudes, on sentait que la marque du fondateur était tellement forte…presque plus forte que celle de son entreprise… que sans lui elle pourrait décliner.

Je vous invite donc à une réflexion sur les forces et faiblesses des marques d’entreprises et de celles de leurs dirigeants à travers cette présentation :

Pour aller plus loin, voir l’article du Nouvel Economiste « Le goût du je »

Je tiens à remercier Dominique Turcq qui m’a beaucoup aidé dans la préparation de ce billet. Ses conseils sont toujours aussi précieux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *