Construire l’ingénierie humaine d’un changement digital – Labo de restitution 23 juin 2017

Digital, Formation, futur, Innovation, intelligence artificielle, Labo de recherche, Management par

Tous nos laboratoires

Notre grand laboratoire du 23 mai ayant fonctionné sur le mode « fermé », car il était réservé à une trentaine de dirigeants opérationnels sur le sujet concerné,  nous organisons une édition-restitution de ce laboratoire le 23 juin sous la forme d’un labo d’une demi journée, ouvert sur inscription. Cette restitution comportera les apports méthodologiques du grand labo et les résultats des travaux des participants.

La transformation digitale comme enjeu humain:

Le changement vers plus de digitalisation de l’entreprise, une fois les choix stratégiques faits (la digitalisation pour quoi faire ?), les choix organisationnels faits (nouvelles structures, nouveaux systèmes, nouveaux éléments culturels), les choix opérationnels faits (nouvelles procédures, nouveaux outils, nouvelles interdépendances entre services), le plus dur reste à faire… aider les hommes et les femmes de l’entreprise, non seulement à être prêts et opérationnels, mais aussi à porter de façon enthousiaste et compétitive la transformation de l’entreprise face à ses clients, ses fournisseurs, son environnement. Cette tâche revient à chacun, chaque dirigeant, chaque manager, mais elle revient aussi de façon importante à tous ceux qui doivent dessiner des nouveaux moyens d’assister ce changement digital par la formation, la transmission, l’acculturation de tous ceux qui sont concernés. Souvent cela veut dire toute l’entreprise, mais cela veut dire en particulier ceux qui sont en charge de « formation », du « développement » ou encore du « changement ». Leur rôle est d’autant plus important que souvent la réflexion sur la digitalisation aura été trop « digitale », trop automatisée et low-touch, et aura oublié en partie que les enthousiasmes des hommes, leurs interactions en réel, la confiance qu’ils développent ont besoin d’une part importante de hi-touch, d’interactions physiques où le co- et le contact humain prennent tout leur sens. Pour y parvenir, les dirigeants ont besoin, outre d’être clairs sur une direction claire sur la stratégie et le changement en cours, d’une excellente analyse des forces à l’œuvre. Ils ont notamment besoin de s’interroger sur les dimensions d’une ingénierie pédagogique et de transformation pertinente au cœur de leur culture et de ce qui en fait la dynamique propre.
Cet atelier aura lieu le 23 juin 2017 à Paris 09

Inscription ici