Business breakfast 3 décembre 2013: « Quel avenir pour les universités d’entreprise? »

événements extérieurs par

Tous nos laboratoires

Ce petit déjeuner est la restitution des résultats de notre laboratoire de recherche sur l’avenir des universités d’entreprise. En effet, dans un monde où les technologies, les media sociaux et les nouveaux comportements au travail bouleversent le management et les modes d’apprentissage, quelles sont les évolutions souhaitables de l’université d’entreprise? Quels sont les changements majeurs à prendre en considération ? Comment cela éclaire-t-il la réflexion stratégique sur le business model des universités d’entreprise et de la formation interne?

Le 6 juin 2013 nous avons invité 15 responsables d’universités d’entreprise ou de programmes de développement de dirigeants de secteurs très différents, ainsi que  2 experts, à réfléchir à ces enjeux avec nous.

Les échanges ont exploré plusieurs axes:

  • Alors que les media sociaux et les technologies ont rendu l’entreprise de plus en plus transparente et ouverte vers l’extérieur, l’université d’entreprise peut-elle s’ouvrir à son tour ?  Peut-on imaginer un modèle où clients, fournisseurs et collaborateurs partageraient retours d’expérience, expertises, technicité…? Quel avenir pour les « réseaux » d’universités d’entreprises, cross-sectoriel et cross-continental?
  • Alors que le management horizontal et les nouveaux comportements au travail bouleversent les façons de travailler, cassant les hiérarchies intermédiaires, quel est l’avenir du concept de « haut potentiel » ? Comment redessiner les partenariats avec les universités traditionnelles et les grandes écoles ? Que deviennent les rôles des Business Schools et écoles d’ingénieur ?
  • La nature même  de la recherche en management, considérée comme inadéquate et insuffisamment concrète dans les universités traditionnelles, doit-elle évoluer et se réinventer dans les universités d’entreprise?
  • Comment intégrer aux pratiques de formation intra-entreprise les nouveaux modes de partage de savoir et d’échanges (plateformes collaboratives, co-learning, co-coaching,…) ? Le développement explosif des MOOCs (Massive Open Online Courses) et des MOCCs (Massive Online College Courses)  conduisent la chaîne de valeur de l’enseignement et du développement à être de plus en plus fragmentée. Que deviennent les profils des formateurs ? Que doit être l’équilibre entre présentiel et outils virtuels ?

Nous vous proposons de partager nos résultats avec nous lors d’une séance animée par Dominique Turcq, François Gassion et Guylaine David:

Mardi 3 décembre
de 8h45 à 10h45
Paris 8ème